actualités

Les tendances du marché IT en 2014 - "articles du JDN"
25/01/2014

Le marché IT sera drivé en 2014 par le mobile…

2,5 milliards d'ordinateurs, tablettes et mobiles seront expédiés en 2014 selon Gartner. 1,9 milliard seront des mobiles et 1,1 milliard seront dotés de l'OS de Google.

2014 s'annonce comme une autre grande année pour le mobile... et par conséquent pour Android. D'après les prévisions annuelles du cabinet Gartner, sur les 2,5 milliards d'ordinateurs, tablettes et terminaux mobiles qui seront expédiés cette année, 1,9 milliard seront des terminaux mobiles et 1,1 milliard seront dotés du système d'exploitation de Google. Au total, le marché IT devrait afficher une hausse de 7,6% du nombre d'unités expédiées par rapport à 2013. Soit une belle amélioration par rapport à l'an dernier, lorsque la croissance plafonnait à 3,8%. En 2014, toute la croissance proviendra des tablettes et mobiles, tandis que les ordinateurs et notebooks déclineront à 278 millions d'unités. 

Toujours selon Gartner, Android devrait être installé sur 45% de la totalité des devices expédiés cette année. Son autorité ne cesse donc de s'accroître, puisque cette proportion était de 38% l'an dernier et pourrait atteindre 48% en 2015. Et de même qu'Android domine le mobile, Samsung se montre prépondérant sur Android. Ce qui pourrait inciter le constructeur, afin de mieux maîtriser sa stratégie, à développer son propre OS, à l'instar du Fire OS d'Amazon dérivé de l'Android Open Source Project. Les nouveaux SDKs lancés par Samsung en octobre pour différents devices en ouvrent en tout cas la voie.

Quant à Apple, la firme se rapproche de Microsoft en nombre de devices expédiés équipés de leurs OS. Toutefois, Windows et Windows Phone le devanceront encore légèrement avec 360 millions d'unités en 2014 contre 344 millions sous iOS ou MacOS.

Par ailleurs, 5 tendances qui vont marquer les DSI en 2014

« Ces prochains mois, le cloud computing, le mobile, le Big Data et les réseaux sociaux vont continuer d'être des sujets d'actualité brûlante sur le terrain de l'informatique d'entreprise. Ils ne vont pas cesser de nourrir les réflexions des directions et services informatiques.

Tous les cabinets de recherche spécialisés dans les technologies citent ces sujets parmi les grandes tendances attendues et prévisibles de 2014. Mais dans leurs prédictions figurent aussi des phénomènes moins évidents, qui devraient aussi faire leur chemin... En voici cinq.

Tous les cabinets prévoient la poursuite de la montée en puissance du Big Data. IDC s'attend par exemple à une hausse de 30% des dépenses dans ce domaine cette année, à 14 milliards de dollars.

Un consultant de Forrester ajoute pour sa part que les solutions de data visualisation vont accompagner l'essor des technologies de Big Data en les rendant plus attractives, en facilitant leur usage et en "repoussant les limites du reporting traditionnel", comme peut aussi le faire l'analyse en temps réel.

Le Gartner a hissé le SDx, soit le Software-Defined Anything, parmi ses 10 tendances stratégiques de 2014. Cet acronyme en regroupe plusieurs (SDN pour le réseau, SDI pour l'infrastructure, SDDC pour les data center...) partageant finalement la même idée : le logiciel définissant, ou pilotant l'infrastructure IT. Pour le Gartner, cette tendance implique aussi celle d'améliorer l'interopérabilité entre les données. Les initiatives telles qu'OpenStack, OpenFlow, ou Open Compute sont citées parmi les exemples de ce phénomène qui devrait briller en 2014.

Parmi les 10 tendances IT majeures attendues par le Gartner en 2014 figure aussi le cloud computing hybride. Pour le cabinet américain, l'un des premiers modèles de cloud hybride qui devrait s'imposer est celui qui fera le pont entre un cloud privé interne et un cloud public, pour certaines données ou fonctionnalités. Désormais, "les entreprises doivent penser leur cloud privé en lui imaginant un avenir hybride, et en s'assurant que de futures intégrations et interopérabilités seront bien possibles", conseille même le Gartner.

Pour Forrester, les API vont s'imposer cette année comme une véritable "glu numérique", capable d'utiliser les données d'un service dans un autre.

Forrester étaye cette prédiction en donnant deux exemples d'API illustrant leur potentiel aujourd'hui:  la Product Advertising API d'Amazon (conçue pour afficher de la publicité Amazon et monétiser un site), ou encore l'interface de la Washington Metropolitan Area Transit Authority - qui permet de bâtir des services à partir des données ouvertes du métro de la capitale américaine.

"Choose Your Own Device" (CYOD) ou "Bring Your Own Device" (BYOD), soit "Choisir" ou "Apporter" son terminal : la nuance est de taille.

Avec le CYOD, la DSI peut proposer quelques terminaux approuvés, qui seront nettement plus faciles à gérer et intégrer au système d'information. Or, les coûts induits par le BYOD limitent son ROI, souligne Charles Anderson, spécialiste des questions de mobilité chez IDC, qui pense que c'est la raison pour laquelle le CYOD va remplacer le BYOD dès cette année. Pour ce consultant, ce sera même l'une des grandes tendances de 2014.

Janvier 2014




Article précédent




Voir les autres thématiques:
Recrutement   Accompagnement & Repositionnement professionnel   Gestion des Ressources Humaines   Information marchés   Autres   Events  

les postes à pourvoir Candidature directe Coordonnées