actualités

Les risques psychosociaux
01/10/2014

Les risques psychosociaux posent un ensemble de problèmes complexes  en raison de leur gravité. Ils se développent à la frontière entre la sphère privée (le psychisme individuel) et la sphère sociale (les collectifs d’individus au travail), ils sont donc au cœur de nombreux conflits.

«Les services de santé au travail ont pour mission exclusive d'éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail» (cf. Article L 4622-2)

Les risques psychosociaux ont un coût pour l’entreprise, laquelle s’engage dans une démarche de prévention. Inquiètes pour la santé de leurs collaborateurs, certaines entreprises mettent  en place des mesures correctives diverses, comme l’adhésion à un service téléphonique de soutien psychologique, la mise en place d’une cellule d’écoute interne, ou de formations à la gestion du stress.

Ces différentes mesures, si elles peuvent passagèrement faire « baisser la pression » ressentie par le salarié, ne constituent pas une démarche de prévention suffisante des risques psychosociaux.

 L’entreprise ne peut s’exonérer de son  obligation de préservation de la santé physique et mentale des salariés.

S’il convient de privilégier les actions touchant au management et à  l’organisation du travail, une prise en charge individuelle des salariés en souffrance est néanmoins indispensable, dans la mesure où aucun dispositif de prévention primaire ne peut permettre d’éliminer tous les risques. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de se préoccuper  de la détection et de l’accompagnement des salariés en souffrance.

Les risques psycho-sociaux (RPS) peuvent être liés à des situations de stress au travail résultant de facteurs tels que :

-        Changements d’organisation (restructurations, nouvelles contraintes),

-        Changements de conditions de travail (ex: déménagement),

-        Changements de fonction, de responsabilité,

-        Tensions interpersonnelles,

-        Problèmes personnels …

En découlent les manifestations individuelles suivantes :

-        Détresse,

-        Angoisse, anxiété,

-        Stress,

-        Mal-être,

-        Burn-out,

-        Pathologies professionnelles (phobie sociale …),

-        Détresse psychique …

Le Psychologue du Travail est une ressource pour l’entreprise.

Dans le respect du Code de déontologie, intervenant en Prévention des Risques Professionnels dans le champ de l’organisation du travail, le psychologue du travail a pour mission d’accompagner les salariés en souffrance sur une durée déterminée, ayant comme thème majeur la souffrance au travail. Il propose un espace confidentiel de dialogue à l’individu.

Aujourd’hui, environ 80 Psychologues dans les Services de Santé au Travail en France répondent aux problématiques actuelles de santé au travail.

Compte tenu de la complexité et de l’évolution des conditions de travail, il est nécessaire que l’ensemble des acteurs (Médecins du Travail, Inspection du Travail,  et acteurs des entreprises) structure la complémentarité des compétences afin de cerner au plus près la réalité de l’entreprise, pré – requis indispensable à l’amélioration des conditions de travail, de la santé ainsi que de la performance de l’entreprise.

Octobre 2014




Article précédent
Article suivant




Voir les autres thématiques:
Recrutement   Accompagnement & Repositionnement professionnel   Gestion des Ressources Humaines   Information marchés   Autres   Events  

les postes à pourvoir Candidature directe Coordonnées