actualités

S'expatrier en Allemagne : réussir son entretien d'embauche ("Vorstellungsgespräch") en tenant compte des différences culturelles
15/10/2014

L’Allemagne faisant depuis quelques années face au papyboom et à une forte baisse de sa natalité recrute dans des secteurs tels que l’automobile, l’aéronautique ou l’énergie des jeunes diplômes ou des cadres expérimentés en provenance des pays frontaliers (notamment des ingénieurs ou la pénurie est très forte), prêts à s’expatrier pour quelques années en Allemagne.

Sil il y a des différences majeures entre un CV allemand (présentation chronologique, photo, daté et signé, une version courte et une longue du CV) et un CV français, l’entretien reste le moyen de sélection préféré des recruteurs allemands. Le premier contact s’effectue en général avec le responsable du personnel et les suivants avec le ou les responsables du service dans lequel vous serez appelé à travailler.

L’entretien individuel est l’étape décisive à laquelle il convient de se préparer. L’employeur allemand vous jugera principalement sur trois points :

- votre personnalité (60%)

- votre motivation pour le poste (25%)

- vos compétences professionnelles (15%)

Lors de l’entretien, il convient de présenter votre niveau d’études et de formation, votre technicité et votre savoir-faire pratique acquis au cours de vos expériences professionnelles et éventuellement de vos formations complémentaires, ainsi que vos compétences relationnelles. Il est important que les compétences personnelles soient mises en valeur au cours de la description de votre parcours, sans les énoncer explicitement, mais en les démontrant par des exemples.

Il est fortement recommandé de confirmer au préalable la date de l’entretien par écrit ou par téléphone. Les retards ne sont généralement pas pardonnés en Allemagne. L’idée du professionnalisme à l’allemande présuppose la qualité d’être toujours maître des circonstances. Si vous avez du retard, il est préférable d’en informer l’interlocuteur avant l’heure fixée pour l’entretien.

En ce qui concerne la question de la rémunération, ne vous avancez pas sur vos prétentions de salaire. Il est toujours préférable que ce soit la proposition de votre interlocuteur qui serve de base à la négociation.

Néanmoins, pouvoir évaluer et négocier ce que vous valez fait partie du professionnalisme, surtout si vous êtes un commercial. Fixez donc une fourchette en tenant compte du fait que les salaires en Allemagne, surtout pour les cadres moyens, sont plus élevés qu’en France. Pensez également au fait que compte tenu des charges sociales et de l’impôt prélevé à la source, la différence entre le salaire brut et net peut aller jusqu’à plus de 50%.

Octobre 2014




Article précédent
Article suivant




Voir les autres thématiques:
Recrutement   Accompagnement & Repositionnement professionnel   Gestion des Ressources Humaines   Information marchés   Autres   Events  

les postes à pourvoir Candidature directe Coordonnées