Sélectionner une page

La reconversion : anticiper plutôt que subir

 L’occasion de réfléchir avec du recul sur sa vie professionnelle est un voyage initiatique de première importance.

Après plusieurs années à exercer le même métier, dans la même entreprise, aux mêmes responsabilités… l’aveuglement s’empare de l’esprit et de l‘objectivité.

En cas de récession, de plan social, de fusion ou de licenciement, toute situation subitement inattendue plonge l’individu dans un abîme de détresse et de perte d’estime de lui-même. L’expérience ne sert alors plus de faire valoir et le plan de carrière n’a plus de repères.

Signe des temps : les managers et cadres supérieurs sont les plus touchés par ce manque d’anticipation. Sur les 93% d’actifs qui ont déjà songé à changer d’orientation, seulement 38% ont franchi le cap !!

C’est aujourd’hui la vraie période pour se remettre en question. A la fin de la pandémie, on peut s’attendre à une hausse des démissions et reconversions. Et les raisons ne manquent pas :

  • Le stress
  • Le burn-out
  • Le manque de reconnaissance
  • La lassitude
  • La perte de sens
  • La mal-être dans son environnement professionnel
  • Le manque de perspectives futures
  • L’absence de motivation
  • La charge psychologique
  • L’ennui

Si l’une de ces raisons fait écho à votre propre introspection, songez à prendre les devants. Faites un bilan complet de vos forces et de vos faiblesses, mais surtout de vos envies et de vos rêves.

Venez apprendre à auto-piloter votre carrière par anticipation, auprès du cabinet ALCANDRE qui fait sienne la citation de Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Pour en savoir plus : https://alcandre.com/mentoring-outplacement/